Conseils

Des gens croient qu'avec des dreadlocks tous leurs problèmes de cheveux disparaîtront parce que cette coiffure n'exige pas beaucoup de soins. Ce serait la vérité si vous vouliez vos dreads comme celles des vrais rasta ou des hindous de l'Inde profonde.
Par contre, pour tous ceux pour qui les dreadlocks ne sont pas seulement un symbole, mais aussi un style, il est important de soigner leur coiffure. Les choses ne sont pas toujours évidentes, alors j'ai décidé de mettre en ligne les informations essentielles et de décrire les problèmes à affronter par les dreadeux.

AVANT DE FAIRE VOS DREADLOCKS

Vous pensez à vous faire des dreadlocks mais vous n'avez pas d'idée comment vous y prendre. Alors, commençons depuis le début.


LONGUEUR DE VOS CHEVEUX

Une longueur minimum pour faire les dreadlocks c'est 8 -10 cm. Avec les cheveux de cette longueur vous aurez les dreadlocks assez courts, de 6 à 8 cm. Selon votre vision, vous pouvez tranquillement attendre à ce que vos locks poussent ou bien les rallonger avec des cheveux naturels ou synthétiques.
Si, dès le début vous envisagez de rallonger vos dreads, vous pouvez les réaliser même avec des cheveux de 6 à 8 cm. Je reparlerai de cette démarche plus loin.
Ce qu'il faut retenir sur les dreadlocks c'est que plus vos cheveux sont courts, moins vos dreads se raccourciront. Par exemple, si vous avez les cheveux de 15 cm, vos dreads auront à peu près 12 cm, alors qu'avec les cheveux de 50 cm vous devez vous attendre aux dreads de 25 à 30 cm de longueur. Quand aux cheveux longs, il faut considérer leur état de santé - n'oubliez pas que les cheveux plus vieux sont plus faibles et pour en faire une belle dread, surtout à sa pointe, il faut prendre plus de cheveux.
En général, avec une longueur moyenne, les dreadlocks sont plus courts d'un tiers que les cheveux. N'oubliez pourtant pas, que leur longueur dépend aussi de la nature de vos cheveux et de la technique de réalisation de vos dreads.
Vu cette tendance, ma devise est : si vous vous voulez vous faire les dreadlocks - faites les le plus vite. Il y a des gens qui font pousser leurs cheveux pour en faire après des dreads - il est mieux de se faire des locks courts et attendre à ce qu'ils poussent.
Premièrement, ils ne se raccourciront pas comme des cheveux plus longs.
Deuxièmement, vous ne devez pas attendre vos cheveux pousser pour vous faire des dreads - et finalement les avoir considérablement plus courtes que vos cheveux. Prenons deux personnes aux cheveux courts - l'une se fait dès le début les dreadlocks, alors que l'autre fait pousser ses cheveux pour en faire des dreads après. Au bout d'un an, les dreads de la première sont plus longues que celles justement faites chez la deuxième.
Troisièmement, les dreadlocks poussent plus vite que les cheveux, ou au moins, leur croissance est plus remarquable, et elles s'abîment moins que les cheveux normaux.
Et enfin, après une quinzaine de mois, les follicules pileux s'habituent à la nouvelle direction de croissance et la plupart de cheveux commencent à se former en dreads.

TECHNIQUES DE RÉALISATION

La technique de réalisation choisie détermine l'allure de vos futures cadenettes.



FREEFORM

La technique la plus naturelle, appelée souvent "organique" ou "freeform:" consiste dans la simple négligence. Si on ne coiffe ni ne coupe pas de cheveux bouclés, ils commencent à se former en locks. Ces locks sont de tailles différentes, souvent elles s'assemblent et deviennent de plus en plus grosses. Cette méthode est commune chez les Rastas prônant la nature. Le succès peut être pourtant hors de votre portée si vos cheveux ne bouclent pas.

À LA MAIN

Cette méthode peut être complétée par le crêpage avec un peignoir. Pourtant, les locks elles-mêmes peuvent être crêpées manuellement. L'étape suivante consiste à les serrer en roulant les dreads particulières entre vos mains. Le plus confortable est de commencer à rouler le plus près de la peau. La dread roulée doit être placée entre votre index est le majeur de manière à orienter la paume vers l'extérieur. Mettez la dread roulée entre les mêmes doigts de votre deuxième main et joignez vos mains. Effectuez un mouvement rotatoire sur les surfaces de vos mains. Grâce à cette action, les cheveux libres autour de la dread doivent l'intégrer. C'est une méthode naturelle, mais pour voir ses résultats, il faut travailler environ 4 mois.

À LA LAINE

La méthode "à la laine" est une technique répandue et frappante. Les cheveux plutôt courts sont frottés avec un chapeau en laine, une serviette ou un pull. Au bout de quelques mois du travail, vous pouvez apprécier vos dreadlocks. L'inconvénient de cette technique est le temps qu'il faut attendre pour voir le résultat et son efficacité limitée aux cheveux courts.

AUX TRESSES

Joindre les tresses synthétiques aux dreads est une méthode intéressante de faire sa coiffure dreadlocks. Au lieu d'enlever au bout de trois mois ses cheveux en plastique, à cause de repousses, on les laisse. Les cheveux qui poussent se formeront en locks par eux-mêmes. Quand elles auront une longueur souhaitée, vous pouvez enlever les tresses et faire les pointes de vos dreads. L'inconvénient de cette technique est le temps qu'il faut attendre les résultats, et la technique elle-même n'est attrayante que pour les cheveux courts.


Profesional Dreadlocks - DREADALA

AU LIQUIDE D'ONDULATION

Cette méthode assez controversée est pourtant rapide et permanente. Elle consiste à crêper les cheveux en dreads et à les fixer en utilisant le liquide d'ondulation permanente. Les désavantages c'est avant tout la modification de la structure des cheveux, le risque de brûler les cheveux, l'impossibilité de les coiffer, l'ondulation des dreads.

CROCHETAGE

C'est une des méthodes les plus répandues de réaliser les dreadlocks. Les cheveux divisés et crêpés sont serrés avec un crochet qui fait rentrer les cheveux dans la mèche. Cette technique est aussi parfaite pour reprendre les racines et former les pointes. Elle peut être appliquée à chaque type de cheveux. Le résultat est visible tout de suite et les locks sont durables. Au bout de 3 - 4 mois après leur création, leur structure devient celle des dreads de plusieurs années. L'inconvénient de cette méthode est le risque de "sur-crocher" les dreads, soit de le serrer trop, ce qui provoque leurs fractures et cassages.

Niezależnie od rodzaju i techniki wykonania dreadów każde z nich potrzebują czasu aby dojrzeć (od 2 do 6 miesięcy).
Wzrost dreadów to proces, podczas którego włosy ubijają się i plączą.

PROCÈS DE CRÉATION

Les dreadlocks se font avec des cheveux propres et secs. À cette étape, il est important, en outre de bien choisir votre technique, de diviser vos cheveux en dreads particulières. Il faut le faire sagement - la croissance future des locks et le confort de leur propriétaire dépendent de leur emplacement. C'est aussi en ce moment que l'épaisseur des locks est décidée. Plus de cheveux vous assemblez, plus les dreads seront épaisses. Le mieux est de faire la première dread en arrière de la tête pour voir comment les cheveux s'emmêlent et quelle est son épaisseur. Si vous avez des cheveux clairsemés, je vous conseille des locks fines qui donneront l'impression des cheveux plus drus. En choisissant des locks épais, n'oubliez pas qu'elles ne seront jolies qu'avec des cheveux vraiment drus. Par expérience, je sais que les dreadlocks sont jolies à partir de 30 sur une tête. Heureusement, on peut toujours faire recours à des cheveux synthétiques ou naturels. Ils sont très utiles non seulement pour rallonger vos dreads mais aussi pour les rendre plus nombreuses.

Après avoir choisi la taille de vos locks, on peut se mettre au travail.


DURÉE

Le temps nécessaire pour faire des dreadlocks sur votre tête dépend de la technique, de l'adresse du coiffeur et de la longueur de vos cheveux. Naturellement, plus vos cheveux sont longs, plus de temps et de travail il faut y mettre. L'épaisseur des dreadlocks compte aussi - plus elles sont fines, plus de temps elles prennent, tout simplement, il faut en faire plus. La coiffure dreadlocks professionnelle prend de 8 à 12 heures, et des locks très fines peuvent en prendre même 15.

Un fois le travail fini, quand vos locks son bien serrées, et notamment quand elles sont faites au crochet, elle peuvent vous choquer. Très souvent, les nouvelles locks sont hérissées, et c'est à cause de la peau tendue. Ne vous en faites pas. Si la longueur de vos dreads permet de les attacher en queue de cheval, il suffit de le faire et au bout de quelques heures elles retrouveront leur position. Pour les cheveux courts, un chapeau ou un bandeau s'avèrent aussi bons. Juste après être faites, vos locks sont raides et serrées, et au fil du temps, elles deviendront un peu plus longues et souples.



DREADALA - Profesional Dreadlocks    Profesional Dreadlocks - DREADALA

POINTES

On distingue deux types de pointes des dreadlocks. Les pointes en pinceau sont à vrai dire des pointes non travaillées, alors une dread passe en cheveux normaux - ces pointes sont d'un à quelques centimètres de longueur et sont très naturelles. Toutefois, on peut aussi finir une dread en y rentrant tous les cheveux qui restent à sa pointe.


PERLES

Si vous voulez porter des perles ou d'autres accessoires qu'il faut enfiler sur vos dreads, mettez-les au moment de faire vos locks - elles tiendront mieux et vous pourrez y adapter les parties différentes au long de vos dreads.

Bien sûr, vous pouvez mettre sur vos locks tout ce que vous voulez, donc si vous êtes déjà dreadés et vous trouvez des perles adéquates - allez-y!


DOULEUR

Beaucoup de gens, après s'être fait des locks, et après avoir roulé ses repousses, ressentent du mal à la peau de la tête. Selon votre sensibilité, vous pouvez le ressentir plus ou moins. Certes, en faisant des dreads, on tire les cheveux, donc la douleur semble naturelle. Le tension et la douleur ne doivent être ressenties que 3 jours au maximum après le traitement.

ENTRETIEN

Pour avoir de belles dreadlocks, il faut les soigner. Au bout de 4 - 6 mois, les locks deviennent mûrs, leur structure change et les cheveux s'habituent à cette coiffure. Ce n'est qu'après ce temps qu'on peut les appeler de vrais dreadlocks. Par la suite, j'essaierai de présenter les soins les plus importants liés à cette coiffure et les problèmes les plus courants des porteurs de la crinière de lion.


LAVAGE

Une question controversée - en pensant : dreadlocks des gens pensent souvent la saleté, ce qui est décidément un mythe, sauf si le dreadeux néglige l'hygiène. Le fréquence de laver vos cheveux ne dépend que de vous. Il est conseillé d'attendre un mois avant de laver vos dreadlocks pour la première fois après leur création, cette période n'étant que conventionnelle. Il faut pourtant s'en abstenir à cause du long procès de la disposition des cheveux dans vos locks et leur relâchement progressif.

Si vos locks sont pour vous une coiffure de rêves, ne vous torturez pas - lavez-les. C'est ma devise proposée à tous mes clients. Certes, ne lavez pas vos locks au lendemain de leur réalisation, il vaut toujours mieux attendre un peu à ce que les cheveux s'adaptent à la nouvelle coiffure. Si vos cheveux ne sont pas trop raides, vous pouvez les laver après 1-2 semaines. Ce qui semble le plus difficile pour les nouveaux dreadeux c'est habituer la peau de la tête aux locks et au lavage moins fréquent. Je déconseille de laver vos cheveux tous les jours parce qu'ils se mettront très vite à fuir les locks, et tout près de la peau, vos cheveux seront tous emmêlés, et au bout d'une semaine il faudra les réinsérer dans vos locks. Ne vous embêtez pas à garder strictement les délais quand vous vous sentez mal à l'aise. Le mieux est de laver vos cheveux toues les 2-3 semaines au début, et au fil du temps, la peau de votre tête s'y habituera et deviendra moins grasse.

Le produit utilisé a aussi son importance.

En général, le meilleur shampoing pour tous les types de dreads est le shampoing pour les enfants - sans amendements, conditionneurs, liquides démêlants - et c'est ce que nous voulons. Les cheveux dreadés ne brillent pas comme ceux de la pub de shampoings. Plus ils sont matés, mieux ils s'assemblent et créent une lock.

Pour cette raison, je conseille de les laver avec un simple savon. Il ne doit pas être forcement gris et sans colorants. Moi-même, j'utilise un savon en bloc - il forme une belle mousse et rend mes cheveux raides ce qui facilite la formation des dreadlocks. N'oubliez pas de bien rincer le savon. Cette méthode est pourtant déconseillée aux personnes à peau sensible vu le risque des pellicules - le savon rend plus secs non seulement les cheveux mais aussi la peau.

Les shampoings pour dreadlocks sont une alternative intéressante, mais ils ne diffèrent pas beaucoup (sauf leur prix) des shampoings pour enfants.


SÉCHAGE

Une chose cruciale liée au lavage est l'interdiction absolue de sécher vos dreads avec un séchoir - l'air chaud fait sortir les cheveux d'une lock - elle devient cotonneuse.

Les dreads doivent être séchées lentement, le mieux est de les presser avec une serviette et les attendre sécher naturellement. Il est déconseillé de laver les locks le soir, parce qu'en dormant, vous les aplatissez. Les dreadlocks s'aplatissent naturellement, mais seulement au bout de longues années et si on ne les traite pas proprement (ne les reprend pas).


PELLICULES

L'apparition de pellicules est parfois une réaction naturelle de la peau à l'irritation. D'habitude, elles disparaissent par elles-mêmes. Si c'est le contraire, je vous conseille de voir un pharmacien et vous procurer un shampoing anti-pellicules.

PROCÈS DE CROISSANCE

Une fois vos locks faites, elles commencent à pousser. Après quelques mois, vous aurez des repousses - cheveux non dreadés qui passent en dreads et des cheveux courts séparés. C'est un procès naturel de croissance de cheveux et de dreadlocks. Quand vos repousses sont déjà laides ou quand vous avez un vrai chaos sur votre tête - les locks se mettent à s'entremêler, il en ressorte de plus en plus de cheveux, ou tout simplement, quand vos cheveux ont déjà poussé suffisamment, il est le temps de les reprendre aux racines.


REPRISE

Le crochetage est la méthode la plus efficace de la reprise, il permet d'incorporer les cheveux non seulement à la racine mais tout au long d'une dread. Avec le crochet, on peut aussi améliorer sa structure, la compléter là où elle le nécessite etc.

En resserrant vos locks, vous pouvez aussi les crêper avec un gant ou un chapeau en laine - cette méthode crêpe bien les cheveux mais elle entremêle aussi les dreadlocks différentes.


"CARRÉS" VISIBLES

Juste après la reprise, des gens se préoccupent de la division visible en dreadlocks particuliers. Certains n'aiment pas ces espaces de la peau nue sur leur tête. Ne vous en faites pas - quelques jours après la reprise vos nattes se relâcheront un peu, vos cheveux pousseront et ces carrés disparaîtront.



Dreadlocks Profesional - DREADALA

CHEVEUX QUI SORTENT AU LONG DE LA LOCK

Ce problème est un cauchemar de tous les dreadeux. Hélas, dépendant de la nature du cheveu, ce phénomène reste souvent intraitable. Pour vous réconforter, j'ajouterai qu'au bout d'une quinzaine de mois, en général ces cheveux soit intègrent la lock, soit s'effacent. Sinon, on peut les réinsérer dans la dread avec le crochet. Certains fuiront chaque fois vos cheveux lavés, mais après 4 à 6 mois, le problème devrait disparaître.

Une méthode répandue de se débarrasser de ces petits cheveux est de les couper ou même brûler. Ne le faites jamais ! Ils continueront à repousser et vos dreads seront de plus en plus fines. Vous pouvez résoudre ce problème en roulant vos dreads entre vos mains. Il est aussi conseillé d'appliquer du cire spécifique pour dreadlocks.


DÉSORDRE GÉNÉRAL

Les dreadlocks peuvent être mal faites, négligées, mais tout est réparable si on a du savoir-faire. Donc, si vous pensez qu'il est impossible de sauver vos locks, repensez-y et contactez-moi.



Profesional Dreadlocks - DREADALA

FUSION INCONTRÔLÉE

Les dreads s'assemblent naturellement. Des cheveux séparés s'emmêlent là où ils ne devraient pas le faire et au fil du temps, on ne distingue plus les racines des dreads particulières. La méthode la plus rapide, mais aussi la plus douloureuse consiste à séparer deux locks jointes en les tirant fortement sur deux cotés opposés. C'est très efficace mais aussi douloureux, donc le mieux serait de les découper - par une autre personne, car vous-mêmes aurez des difficultés à distinguer le lieu exact pour faire la coupure. Parfois, il suffit de couper quelques cheveux seulement et vos locks se sépareront elles-mêmes.



Dreadlocks Profesional - DREADALA

FUSION CONTRÔLÉE

Il arrive qu'on veut modifier l'épaisseur de ses dreads. Avec des locks fines, il est possible de les assembler. Avec un crochet, vous pouvez assembler les dreads voisines. Au début, l'effet de la fusion n'est pas impressionnant, mais au bout de quelques mois les limites entre les locks disparaissent et vous passez des dreads fines aux épaisses.


ÉPAISSISSEMENT

Les techniques d'épaissir vos dreads sont nombreuses. Vous pouvez le faire en rattachant d'autres locks à vos propres déjà faites ou bien en rajoutant des locks supplémentaires à des mèches plus fines. La première méthode est plus facile, et les dreads rattachées peuvent être plus tard repoussées vers la racine de votre lock naturelle, l'épaississement peut être effectué à tout moment. Par contre, la deuxième méthode exige d'épaissir les repousses avec des cheveux synthétiques,ce qui devrait être effectué au moment même de faire vos dreads. Je déconseille de découper vos dreads déjà faites pour augmenter leur nombre. Les dreads découpées sont très affaiblies et s'arrachent facilement.


EXTENSION

Il y a beaucoup de méthodes d'extension de cheveux. On peut les rallonger avec des cheveux naturels - achetés sur un bandeau, soit sur l'Internet, soit dans des boutiques spécialisées. L'avantage de ce type d'extension est qu'on peut modifier la couleur de cheveux rajoutés - ils sont naturels et gardent les caractéristiques de cheveux naturels, leur légèreté et souplesse. L'inconvénient c'est leur prix.

Une autre méthode d'extension est l'utilisation de cheveux synthétiques, le plus souvent en plastique. On considère comme synthétiques les locks naturelles rallongées avec des cheveux synthétiques. Le résultat est sauveur pour les dreads courts, car l'effet souhaité ne se fait plus attendre, il est déjà là. La diversité et la haute qualité des cheveux synthétiques permettent d'adapter parfaitement leur couleur à celle de vos cheveux, et d'introduire un grand nombre de modifications grâce à la richesse de couleurs. Malheureusement, par rapport aux cheveux naturels, ils sont plus rêches, et au bout d'une quinzaine de mois deviennent mats. Pour les dreads, cela n'est pas d'une grande importance. Par contre, il est important que ces cheveux ne peuvent pas être colorés.

Un autre matériau utilisé pour ce traitement est une laine spéciale. On peut la colorer et elle est beaucoup plus légère que les cheveux en plastique.

Les techniques de la pose sont aussi nombreuses que les dreadmakers. Certains préfèrent coudre avec un simple fil, alors que moi, je n'utilise que des cheveux comme jonctions. Le résultat est plus naturel et vos cheveux sont combinés avec ces artificiels, grâce à quoi, les jonctions restent invisibles. Les dreadlocks peuvent être rallongées sans limites.


DREADALA - Profesional Dreadlocks

Les dreads synthétiques peuvent être enlevées à tout moment. Avec la technique que j'utilise, cela prend un peu plus de temps, car, en outre de couper les locks artificielles, je dois enlever les restes des cheveux synthétiques servant de jonctions et de travailler les pointes des dreads naturelles.


COLORATION

Si vos locks ne sont faites qu'avec vos propres cheveux où rallongées avec des cheveux naturels, on procède à la coloration de la même manière. N'oubliez pas que les locks absorbent la teinture et il en faut décidément plus que normalement. Si, auparavant vous utilisiez un paquet pour colorer vos cheveux, maintenant vous en avez besoin de deux au moins.

N'oubliez pas que les dreads rallongées avec des cheveux synthétiques ne se colorent pas.

Dans un premier temps, la coloration peut faciliter le serrage de vos locks.


OXYDATION

Comme pour la coloration, pour oxyder vos dreads, vous avez besoin d'au moins une fois de plus de liquide oxydant que pour vos cheveux normaux. Si vous vous décidez à l'oxydation, et avant vous avez utilisé d'autres teintures, attendez-vous à un long procès, riche en surprises. Comme tous vos cheveux en dreads ne se colorent pas de la même manière, leur décoloration peut donner l'effet d'une mosaïque. Le cas échéant, il faudra répéter l'oxydation. Pour l'oxydation, il faut retenir que les dreadlocks, et notamment celles fines s'abîment plus vite et peuvent se détacher. Un an après l'oxydation elles deviennent encore plus fines et beaucoup d'entre elles chutent. Avant de décolorer vos locks, réfléchissez-y deux fois au moins. Toutefois, on peut toujours repartir à zéro où baser sur les dreadlocks courtes.


ABRASION

Ce problème concerne notamment les dreads au bout de plusieurs années. La cause la plus fréquente de ce phénomène est le fait de porter un élastique trop serrant. Dans l'endroit où il les serre, les locks deviennent de plus en plus fines, et finalement, elles se détachent. Une bonne solution est de compléter vos dreads abîmées avec des cheveux (synthétiques pour les non colorées et naturels pour les colorées).

DÉFAIRE VOS DREADLOCKS

Selon la vieille école, il est impossible de défaire les vraies dreadlocks. Peut-être c'est vrai, mais alors, on considère comme des vrais les dreads d'une dizaine d'années au moins, et même dans ce cas cette hypothèse reste discutable.

On peut défaire les dreads. La tâche est laborieuse et douloureuse, certes, mais c'est faisable. L'état de santé de vos cheveux après avoir défait vos locks dépend de la période pendant laquelle vous les avez portées. Après de longues années et des reprises fréquentes, vos cheveux auront besoin de plusieurs mois avant de regagner leur brillance et structure, parfois il faut aussi couper des pointes.
Malheureusement, en défaisant vos dreadlocks, vous arracherez une partie de vos cheveux, mais une technique appropriée permettra de minimaliser les pertes.

Ainsi, n'ayez pas peur, si vous devenez las de cette coiffure, vous ne serez pas obligés de vous raser le crâne.

VOS CHEVEUX .... APRÈS DES ANNÉES

De nombreuses histoires et légendes courent sur les dreads et l'état de santé de cheveux après les avoir coupées ou défaites.


CHUTE DE CHEVEUX

Une de plus répandues dit qu'on peut perdre ses cheveux à cause d'avoir porté les dreadlocks. C'est faux. Probablement, ces histoires sont dues au fait, qu'à un certain âge, des hommes, en raison de leurs gènes, commencent à perdre leurs cheveux. Et s'ils portent des dreads, on peut accuser la coiffure de ce phénomène. Bien sûr, il y a des gens qui perdent leurs cheveux à cause des locks, mais c'est toujours lié avec un mauvais entretien, des reprises trop fortes et trop fréquentes. Les reprises mal faites peuvent provoquer le déplacement des follicules pileux ce qui peut donner l'impression de l'alopécie. Les locks longues et épaisses sont aussi lourdes. À cause de leur poids, la raie au milieu de la tête devient plus large qu'avant - le seul remède est alors de couper les locks trop longues.


AFFAIBLISSEMENT DE CHEVEUX

De même que dans le cas précédent, l'état de santé dépend des soins apportés et, ce qu'il ne faut pas négliger, de la bonne nourriture. Le fait de porter des locks ou de les avoir coupées ou d'envisager de le faire n'a aucun impact direct à la santé des follicules ou des cheveux.

DreadAla © 2014-2017

TOP